Plogoff 30 août 2015. Toutes et tous à la rando.

plogoff_rando_2015.02-36a1fL’association « Plogoff, mémoire d’une lutte / Memor stourm Plogoñ  » organise depuis août 2014 une randonnée pour commémorer la lutte victorieuse contre l’implantation d’une centrale nucléaire sur la commune de Plogoff.
Rendez-vous dimanche 30 août à 10 h  à la pointe du raz (feuntenn an aod / fontaine de la côte).
Petit rappel historique.
En 1974, Le Premier ministre Pierre Mesmer annonce un vaste plan nucléaire pour la France. En Bretagne, les habitants et les élus de Plogoff apprennent par la presse que leur petit village est pressenti pour l’implantation d’une centrale. Tandis que la plupart des hommes, qui travaillent dans la marine marchande ou de commerce, sont au large, les femmes, grâce aux réunions organisées par de jeunes militants de la région, découvrent ce qu’est l’énergie nucléaire. Beaucoup seront en première ligne de la lutte contre le projet de centrale, qui mobilisera les villageois jusqu’à son abandon, en 1981.
 Affiche_Plogoff_etat_de_siege.red-2-0dca5
Jean Moalic, en 1974, a 21 ans, habite à 15 km de Plogoff, et vient de
terminer des études de math-physique. Membre d’associations écologistes, il crée, avec une dizaine de personnes, l’un des Comités locaux d’information nucléaire qui se forment alors en Bretagne. «On était des militants novices», se souvient-il. «Au début, on faisait des réunions interminables. Les gens venaient nombreux, mais n’étaient pas démonstratifs. On ne savait pas ce qu’ils pensaient.»
Plogoff_ac_30-2-c4a7f
Les militants tiennent aussi un stand sur le marché du coin. «Au fil des semaines, les habitants ont fini par s’approcher.» Ce n’est qu’au bout de deux ans que le comité pourra mesurer l’impact de son travail : pour s’opposer à un sondage sur le site où est prévue la centrale, les villageois érigent des barrages sur lesquels ils se relaient trois jours durant. Peu à peu, Jean tisse des liens personnels avec un petit noyau d’habitants et avec le maire, qui jouera un rôle important dans la mobilisation. Comme sur le Larzac, la création d’un Groupement foncier agricole et la construction d’une bergerie donneront une forme concrète aux solidarités locales et extérieures.
Affiche_Plogoff_Mascarade.red-2-c6d74
« Moi, la moutarde me montait au nez ! »
En 1980, la population et ses élus refusent que l’enquête d’utilité publique soit menée dans la mairie. L’État dépêche alors pour plusieurs semaines, sous la surveillance de nombreux gardes mobiles, un camion muni d’un panneau
«Mairie annexe». De cette période douloureuse, que le village vit comme une occupation, il reste un précieux témoignage : auteurs de diaporamas sur la Bretagne, Nicole et Félix Le Garrec en ont fait leur premier film. Durant le tournage, les jeunes réalisateurs, qui ont hypothéqué leur maison pour payer la pellicule, sont adoptés par Plogoff. «On n’avait rien demandé mais quand on projetait les rushs, les gens mettaient un seau pour récolter de l’argent.»
La sortie en salles du documentaire est un succès : « Les images des violences policières créaient un choc chez le public », se souvient Nicole.
« Les luttes n’étaient pas médiatisées comme aujourd’hui. On entendait des choses comme : «Les Bretons ont peur du nucléaire comme les Gaulois avaient peur que le ciel leur tombe sur la tête», ou bien «la Bretagne est le nez de la France, et les Bretons ne voient pas plus loin que le bout de leur nez»: « Moi, la moutarde me montait au nez ! ».
Dans cette guerre psychologique, l’État trouve à qui parler. Les femmes déstabilisent les jeunes militaires en les interrogeant sur les raisons de leur présence. « Les hommes ont été étonnés de les voir prendre le taureau par les cornes de façon si déterminée », témoigne Nicole. « Elles ont trouvé une attitude qui leur convenait : ne pas jeter de pierres, mais interpeler. Plus tard, un ancien garde mobile m’a dit : « On nous avait formés à nous battre contre des étudiants, pas à mettre des gaz lacrymo à une grand-mère. On était mal. »
Quelques affiches de l’époque :
 
Sources :
http://plogoff-chronique-de-la-lutte.over-blog.com/2015/07/plogoff-30-aout-2015-toutes-et-tous-a-la-rando.html
http://seaus.free.fr/spip.php?article22
http://acipa.presse.free.fr/Articles/Bretagnedurable20130820.pdf