25 septembre 2015 : soirée débat à Lorient

Erdeven 75, Plogoff 80, Flamanville 2016 : mémoire et actualité du mouvement anti-nucléaire

 

Conference-debat_avec_gilles_simon_25_septembre2015_lorient

 

 

 

 

 

 

 

 

La vidéo de la soirée :

Communiqué du 21 septembre 2015 :

Le mouvement anti-nucléaire s’est engagé depuis les années 1970 contre la construction de centrales nucléaires et le nucléaire militaire, en portant une réflexion politique sur les rapports de l’homme et de l’environnement, sur les limites de la planète, et la manière de mettre en place une société plus juste, citoyenne et à échelle humaine. La situation en France est spécifique, puisque l’atome se situe au cœur de la politique énergétique et de la politique de défense.

Qui sont les anti-nucléaires ? Comment le mouvement dans son hétérogénéité depuis les années 1970 s’est-il attaché à défendre des principes et des solutions aujourd’hui toujours d’actualité dans les débats du développement durable et du changement climatique?

Si le mouvement anti-nucléaire s’est d’abord développé en Allemagne (Kalkar, Gorleben), sur la vallée du Rhin (Whyl, Fessenheim), aux Pays-Bas,… avec notamment la création de la coordination internationale Wyse, c’est en 1974 qu’il prend réellement son essor en France avec l’annonce du plan Messmer. La création du CRIN d’Erdeven initie un mouvement national de résistance. Les CRIN se multiplient, en Bretagne et ailleurs, jusqu’à la victoire de Plogoff en 80. Seuls 58 réacteurs seront construits sur les 200 prévus, mais le mouvement n’a pas réussi à empêcher la France de devenir le champion du nucléaire, avec tous les risques qui y affèrent. Aujourd’hui, Le mouvement anti-nucléaire saura-t-il faire face à la mise en service de l’EPR,  au rafistolage des vieux réacteurs, au projet d’enfouissement des déchets radioactifs en grande profondeur à Bure,…

Pour répondre à toutes ces questions, Stop nucléaire 56 Trawalc’h organise une réunion publique à Lorient,  cité Allende, 12 rue Colbert, le 25 septembre à 20h avec Gilles Simon, chercheur à l’université de Rennes 1, auteur d’une thèse sur le mouvement anti-nucléaire en Bretagne et du livre « Plogoff, mémoire d’une lutte », et des militants du CRIN d’Erdeven et de Stop nucléaire 56 Trawalc’h.

20h : projection du film Erdeven 75

20h 30 : conférence de Gilles Simon

21h 30 : témoignages et échanges avec la salle

22h 30 : pot et dédicace par Gilles Simon de son ouvrage « Plogoff, mémoire d’une lutte ».
Contact presse : Alain Rivat 06 65 72 31 66